09/09/2005

Les B.I.T.C.H moyenâgeuses : « FEMMES D'EXCEPTION » : Marguerite d'York et Marguerite d'Autriche

Les B.I.T.C.H moyenâgeuses : « FEMMES D'EXCEPTION » : Marguerite d'York et Marguerite d'Autriche (DU 17 SEPTEMBRE AU 18 DÉCEMBRE 2005 à l’Office du Tourisme “De Gulden Arent”  Tél. +32 70 22 28 00  Site : www.mechelen2005.be  )

 

De gauche à droite : Portrait de Marguerite de York Anonyme & La jeune princesse Marguerite d'Autriche Anonyme,

 

Au tournant du Moyen Age et de la Renaissance, la prise de pouvoir de deux femmes exemplaires.

 

Dans le cadre complètement rénové de l'ancienne brasserie Lamot, Femmes d'exception rassemble près de 170 tableaux et objets venus des musées du monde entier qui, à travers une scénographie très originale de Zaha Hadid - première femme lauréate du célèbre Pritzker Architecture Prize deviennent, au-delà de leur valeur artistique autant de jalons d’une mémoire collective.

 

Au tournant du Moyen Age

 

Malines, il y a cinq cents ans. Deux jeunes veuves, Marguerite d'York et Marguerite d'Autriche, y occupent une position dominante et jouent un rôle actif dans la vie politique et culturelle de l'Europe. Elles vivent au tournant du Moyen Age et de la Renaissance, du Vieux et des Nouveaux Mondes. Chacune d'elles jette un pont dans le temps et l'espace entre plusieurs conceptions, souvent contradictoires, de l'être humain et du monde, entre différentes mentalités et réalités. Leurs cours sont des viviers où des orphelins royaux sont préparés à la “vraie vie”. Le jeune Charles, futur empereur Charles Quint, y grandit sous la tutelle de sa tante Marguerite d'Autriche.

 

La Cour de Malines

 

De nombreux artistes - dont Pierre de la Rue, Conrad Meit, Jan Gossaert “Mabuse” et Bernard d'Orley - travaillent pour la cour de Malines. Érasme et Albrecht Dürer la visitent. La musique, les arts plastiques et les lettres, la religion et les sciences y convergent miraculeusement. En témoignent une bibliothèque riche en manuscrits et livres imprimés, une impressionnante galerie de portraits, de superbes tapisseries, des œuvres religieuses, un “cabinet de curiosités” composé de coraux et d'objets de luxe du monde entier, la toute première collection d'objets exotiques venus du lointain Mexique récemment conquis…

 

Les deux Marguerite et Malines

 

Qui sont réellement ces deux Marguerite ? Qu'est-ce qui les anime ? Comment se maintiennent-elles au cœur de cette lutte pour le pouvoir, où dominent les hommes ? Sont-elles capables de rester femme et, si nécessaire, de transformer leur féminité en arme stratégique dans l'intérêt de la succession et de la lignée ? Comment abordent-elles l'image de la femme et leur veuvage ? Comment expriment-elles les sentiments tels que l'amour, le bonheur et le chagrin ? Quel est le rôle de la tradition, de la religion, de la connaissance et de l'art dans leur vie ? Autant de questions auxquelles veut répondre l'exposition. C'est une quête, complexe et surprenante, dont les deux Marguerite et la ville de Malines sont les protagonistes.

 

PUBLICATIONS :

Catalogue de l'exposition, Anglais Néerlandais 31x24cm, ill.368 p. : 45 €

Magazine de l'exposition, Français Néerlandais : 6,20 €


11:32 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.