18/07/2005

LES B.I.T.C.H

Les B.I.T.C.H sont ailleurs, entre quatre ou deux yeux, fécondes, productives, amoureuses, désabusées, siffleuses, parcimonieuses ou éloignées. Elles perdurent dans l’idée B.I.T.C.H parce qu’elles ne sont pas nées de la cuisse d’une Jupiler (chut !!) mais prennent des vacances, entre une piste de ski en herbe, les escaliers d’un quartier branché, un parcours de combattante, une piste cyclable pour écrivaines, un salut dans le cul, une jouissance sanitaire…

Parce que vous n’êtes jamais venus ici par hasard, compostez vos souvenirs et asseyez, le train va sûrement repartir…

 

En attendant, lisez, amusez (vous), assimilez, comprenez, critiquez, ailleurs ou chez vous, par là ou demain, dans vos vies intérieures, dans vos envies postérieures…

 

Ce n’est qu’un au revoir, mes sœurs…

11:17 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

moule song une moule sur un mur qui suçotte du sein doux, picoti, picota, lève la lèvre et saute en bas !

Écrit par : quinne | 18/07/2005

vacances bonnes vacances alors idem pour le maquis....

Écrit par : élise | 18/07/2005

moulenstring le string, pour aller à la lêche aux moules, c bien plus fin !

Écrit par : quinne | 19/07/2005

l'amouilleuse oouuuuh la menteuse, elle est pas mouilleuse !

Écrit par : quinne | 20/07/2005

no comment

Écrit par : seb | 20/07/2005

Jupiler les limaces savent pourquoi.

Écrit par : Dr E piqure | 01/08/2005

shake deine mossel secouez votre moule : enquiquinnez vous !
Quinne, la secoueuse de moules.

Écrit par : quinne | 02/08/2005

salut j'ai vus de la lumiere
un truc de chienne eclairee .... je repasserais ca m'plais bien ici

Écrit par : zelda | 07/08/2005

Les commentaires sont fermés.