19/05/2005

Pensée chaotique en passant

Etat de noire soeur parce que c'est leurre de la traite,
Moi en plus, en sucre, en pot, en trot, JE ME LOVE au même caducée que ses femelles pleine de rage amoureuse qui habitent cette page, à la bonne heure, rien n'est statique plutôt élastique comme. 
 
(Me sens même pas visée pour les petits seins)
 
En passant donc,
 

« J’arrachai un pou femelle aux cheveux de l’humanité. » (Les Chants de Maldoror - Chant II)

 

 

mais pour l’instant je les cherche,

 

« Mais arrivons tout de suite au rêve, afin que les impatients, affamés de ces sortes de lectures, ne se mettent pas à rugir, comme un banc de cachalots macrocéphales qui se battent entre eux pour une femelle enceinte. » (Les Chants de Maldoror - Chant IV

 

Et dans tes rêves, 

 

« Lorsque les femelles se virent dans l’impossibilité de retenir le fouet, que la fatigue laissa tomber de leurs mains, elles mirent judicieusement fin au travail gymnastique qu’elles avaient entrepris pendant près de deux heures, et se retirèrent, avec une joie qui n’était pas dépourvue de menaces pour l’avenir. » (Les Chants de Maldoror - Chant IV))
 
 
Visé donc.
 
 

20:28 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.