18/05/2005

Appel aux hommes: succès d'amour donc...

Fri, 13 May 2005 16:57:30

De: "Jonain Frédéric"

Objet: avec un e (pour les filles)

À: girlsinrage@yahoo.fr

   

Bonjour,

 

En ce moment, je préfère essayer d'être un M.I.T.C.H.E. (Male In Total Control of His Ecriture) plutôt qu'un Mitch tout court. Et je vous propose ce petit texte en contribution.

 

Jonain

 

"Dans l'image du fast-food que Benjamin gardait encore en mémoire, Prude avait des bottes noires qui montaient jusqu'aux genoux, un bas en coton gris à la mode et un décolleté où il apercevait quand elle se baissait le nœud en dentelle de son soutien-gorge. Tout était clair encore aujourd'hui.

Ils étaient partis dans une discussion sur la création : elle tentait avec la bouteille de Ketchup dans une main et la moutarde dans l'autre, de lui prouver pourquoi les femmes sont amour dès la naissance, contrairement aux hommes.

Elle lisait beaucoup de choses sur la philosophie et aimait lui parler de ses conclusions. Pour celle sur la création, elle aboutissait au fait que la femme, qui avait le pouvoir d'enfanter, donc de créer, lui donnait physiologiquement un ascendant sur le fait de pouvoir aimer.

 

"D'ailleurs, tu comprends, le livre de la création, la Bible, se rappelait-il qu'elle lui avait dit, est amour et ce n'est pas pour rien qu'on le nomme le livre de la création. A partir de là, les bonnes sœurs, par exemple, ne font que de la redondance en voulant sacrifier leur vie à l'amour parce que chaque femme sacrifie déjà sa vie à l'amour. Et il n'y a rien de plus beau.".

 

Elle avait continué en disant que les bonnes sœurs faisaient partie de l'ostentation de l'église et de ses étiquettes, qui en habillant certaines femmes avec des robes grises et blanches disaient : attention je suis femme et amour, ce qui revenait au même et surtout, c'était peut-être parce que, justement, lorsque l'on est bonne sœur, on n'a pas le droit d'enfanter, qu'il y avait cette ostentation. Bien sûr, il y avait des femmes qui ne se connaissaient pas et qui jouaient un autre rôle, celui que les hommes devaient prendre, qui se trouve dans l'action d'aimer. Mais c'était pourquoi les femmes les plus femmes étaient coquettes, parce dans la coquetterie, il y avait déjà une création innée et donc un amour inné.

 

Prude réfléchissait beaucoup là-dessus, entre autre chose, à l'époque.

- Tu vois ce que je veux dire ? C'est important. Ou alors toi, tu ne m'aimes pas assez.

 

Benjamin avait repris la bouteille de Ketchup qu'elle avait posée entre temps et l'avait visée avec.

- Tu n'en as pas besoin, tu es déjà amour.

- Je crois que je vais prendre un cheeseburger et un jus d'orange.

 

Puis il s'était suivi cinq minutes d'intermède musicale où un hippie avait fait la manche en reprenant et en hurlant seul avec sa guitare des morceaux des Pixies."

 

 
Les B.I.T.C.H aiment le nouveau tournant de cet appel aux hommes...
Merci, carry on...
 
 
(art on http://ketchup-suicide.gfxartist.com/artworks)

09:48 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.