13/05/2005

Appel aux hommes: autre Suite et autre Fin?

Vous vous souvenez ?

 

“Milady a écrit:

http://b-i-t-c-h.skynetblogs.be/

 

Lisez, comprenez, souriez!

Ceci est un collectif mini en nombre (3) mais maxi en sens (6).

Ceci est exclusivement féminin mais pas véritablement pas féministe…

 

Aussi, NOUS (les femmes) faisons appel à VOUS (les hommes) pour un droit de réponse, un avis, un truc à dire, que vous soyez GRANDES BITES ET PETITES GUEULES ou le contraire nous amuse plus que quand vous êtes silencieux, vous devriez vous en douter…

 

Alors, nous attendons votre sujet, votre participation, votre critique sur girlsinrage@yahoo.fr

 

Nous, JURY, récolterons vos semences et en étalerons sur nos champs pour semer bon et bien, pour récolter bien et mieux… voyez vous ?

 

Pas de date de péremption, pas de sujet de prédilection, pas d'évidente suggestion, la voiX est libre !!

 

A vos olifants, partez !

 

(Ouvert à tout homme, évidemment !) »

 

Apparemment le message a été mal interprété alors je m’explique (Je= Milady). Les B.I.T.C.H désiraient (car elles désirent) une participation au blog, pas une bataille (ar)rangée contre les hommes, « victimisés », rayés au rang des petits. Réellement, nous aurions aimé un article M.I.T.C.H (Male In Total Control of Himself), un article dé-fendant une cause masculine (ça doit exister non ? :D) ou un sujet d’amour, universel donc…

 

Voilà, c’est tout ce que nous voulions, pardonnez alors (méat culpa) notre inculpation et revenez avec des jolies choses, percutantes ou adoucissantes, nous reprendrons.

 

Voici enfin la contribution du Sage Roger… homme de science assurément.

 

De : Roger

À: girlsinrage@yahoo.fr 

Objet: B.I.T.C.H.

  

Réponse tardive pour cause d'encéphalopathie informatique infectieuse, sorry.

 

Ah, les mecs! Quelle engeance! Comme les guêpes: obnubilés par leur dard.

Petit, déjà il s'émerveille (ses géniteurs aussi) de pouvoir pisser en l'air. Quelques années plus tard le "savoir" lui tombe sur la tronche: les filles et lui c'est pas pareil!

Il ne connaît pas encore le mode d'emploi, mais avec les concours de "pipi à distance", la télé, les copains, il sait du haut de son adolescence que les filles c'est pas fait uniquement pour leur tirer les cheveux, c'est aussi, même si il confond les deux, pour aimer et pour baiser.

A partir de ce moment il n'aura de cesse pour calmer son urticaire pénien que de butiner tout ce qu'il peut.

Un peu plus tard les mentalités se divisent. Dans un des groupes principaux il y a ceux qui se prennent pour des dieux (Priape? c'est qui ce mec?), qui se la mettraient volontiers autour du cou avec un drapeau. Ce sont les "les prédateurs" auxquels rien ne peut résister et surtout pas une fille. Elle veut pas? Tape dessus!

Et puis il y a les autres à l'écoute des gens, de leur coeur et du reste.

Je trouve que les premiers, chez lesquels une gonade tient lieu d'hémisphère cérébral sont de plus en plus nombreux. L'histoire nous a prouvé que les couilles n'ont rien à voir avec le courage.

J'avais coutume de dire, étant plus jeune, que "plus je connais les hommes plus j'aime chiens" Ce qui scandalisait mes amis.

J'éprouve toujours un amour immodéré pour les chiens mais en ce qui concerne les hommes je ne sais toujours pas si je dois changer d'avis!

 

Et si j'étais une femme qu'écrirais-je?

 

 

***end of commu-(for)nication***

 

 

(art by Laurent Askienazy : www.laurent-askienazy.com)

12:42 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

appelons une chatte, une chatte appelons une quinne une quinne. questionne to ze beach : une chatte peut-elle faire du mal à une moule, même puante ?

Écrit par : quinne | 15/05/2005

Fan tastic la célébrissime, sensationnelle, magnifique, divine, extraordinaire, fabuleuse, merveilleuse, éblouissante, grandiose, exceptionnelle, fantastique, féérique, admirable, prodigieuse, formidable quinne : l'unique femelle rebelle du requin qui ne mange jamais les moules puantes !

Écrit par : quinne | 15/05/2005

Les commentaires sont fermés.