20/04/2005

Appel aux hommes: Suite et faim (encore!!)

Suite du premier épisode le 18/04, d'autres mâles s'expriment:

 

Federico a écrit:

SVP

ARRETER DE ME METTRE EN COPIE, J'AI TROP DE BOULOT POUR L'INSTANT.

 

MERCI

 

Coppi a écrit :

Vénus et Mars (ben oui, on a bien le droit de riz gaulé) ne sont pas faits pour se rencontrer. Juste bon à se côtoyer, le temps d'un sourire, le temps d'une danse ou l'espace d'une décennie. Le reste est parole d'évangile, salive perdue et prise de tête sans avenir. Ravi de ce pas de danse esquissé en votre compagnie...

 

Walter a écrit :

Et quand, comme moi, on a une grande gueule et un gros kiki, on fait quoi???

 

DeKa a écrit :

Pour vous racontez le couillu que je suis, il faudrait que je vous parle de la couillue que je suis ... avec une moins grande bite me diriez vous ?

 

Pas sûr ...

 

L'une a conçue l'autre et vice versa ... Indissociable, les mêmes...

Peut être le même ...  ou la même ...?

 

Ils se disputent souvent, se rejettent la faute d'être faible, ou trop basique

mais ...

 

Nuange a écrit :

Reality show
J'ai tenté pendant des années de réparer les dégâts du regard des hommes sur les femmes en général et sur les femmes qui m'attiraient en particulier, réparation humaine et sexuelle, regards véhiculés par une pensée collective masculine et que j'avais aussi bien intégré malgré mes grandes théories. J'étais un militant de toutes les causes qui passent.
J'ai pu avoir quelques succès auprès de mes compagnes et je ne me suis pas rendu compte que les femmes avec qui j'étais (sauf une, la dernière), tentaient de faire la même chose pour moi. La différence c'est que moi, je le claironnais alors qu'elles le faisaient. Ca nous a apporté quelques bonheurs et quelques douleurs (sauf avec la dernière).
Maintenant je ne cherche pas grand chose, je ne trouve pas grand chose non plus.  Et je crois que j'ai connu dans cette abstinence longue (pas toujours désirée, ni glorieuse) de 5 ans plus profondément les femmes qu'avec ma bite, y compris celles d'avant. J'apprends petit à petit à respecter les souffrances et à alimenter les bonheurs, et non l'inverse, individuellement sans chercher la généralité, et que ses souffrances et bonheurs soient miens ou féminins ou masculins ou neutre. J'ai l'impression de copuler avec bien plus de femmes désormais et mieux... L'intime ne se trouve pas seulement dans le cul. On me dira que cette abstinence cache des douleurs plus enfouies (indices entre paranthèses), je dirai qu'elle cache aussi du bonheur sexuel, charnel et autre -sans paranthèse.



 

Crevette a écrit :

Partout, elles sont partout.

Dénudées à l’abri de bus pour un déodorant spécial ‘membre du G.I.G.N.’ ou une mousse au chocolat qui raffermit les hanches. Suggestions « phallacieuses » au petit bourgeois, cuisinières de soupe Tetra-Pak, détentrices de la poudre ultime qui lave plus blanc que blanc, collaboratrices de l’invasion Kinder dans les frigos, castratrices sans vergogne, égéries cosmétiques, possèdent un triple Gillette rose vibrant, confondent priorité de droite et politique, hégémonie et ploutocratie, sont végétariennes parce que les animaux aussi c’est gentil, vénèrent D’Angelo parce le sieur n’est pas encore pédophile, pensent que Despentes et Breillat sont des stations de ski (ce qui n’est pas plus mal, soit dit en passant), regardent le match avec leur jules, n’oublient plus le lait au supermarché mais bien leurs gosses, écoutent Brel parce que c’est si beau, si triste (...), se pavanent avec la graisse du cul au balcon, estiment que ça ne peut plus durer, cherchent un papa, rêvent de macramé, ...

La langue s’assouplit, la pilule pour homme arrive sur le marché, les hommes se posent des questions et pleurnichent, après la ‘blaXploitation’ : la parité homme-femme, Jeanine Longo pédale toujours, Greg le millionnaire est à nouveau célibataire, les « Chiennes » ne sont plus forcément baisables, les femmes sont acceptées seules en boîte échangiste, ... Alors, finalement, des B.I.T.C.H. ... Pourquoi pas ?



10:40 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Ah ouais? Seules dans des boîtes échangistes?

Écrit par : Abs | 20/04/2005

tu peux faire plug and play

Écrit par : A WALTER | 20/04/2005

,,, "Nous sommes des chiens de bonnes volontés,,,
Nous ne sommes pas contre l'idée de laisser venir à nous quelques chiennes,,, puisque c'est leurs désirs, et qu'elles sont faites pour cela,,,"
L.F

Les chiens, ca puent les poètesses à mots remaniés, écarlates comme une vulve vibrante; les bitch, elles sont de ces chiennes,,, de bonnes volontés,,, et je suis si fier,,,

poil à l'aine,,,

Écrit par : moz | 20/04/2005

Seules DEVANT l'orifice.

Écrit par : crevette | 20/04/2005

Seek.
------E !

Écrit par : Strano | 20/04/2005

Les commentaires sont fermés.