06/03/2005

Olé...

"Rien ne stimule les femmes éméchées comme la douleur des bêtes, on n'a pas toujours des taureaux sous la main."



15:15 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

humhum évidemment c'est du Céline
QUE VOULEZ VOUS QUE CE SOIT D'AUTRE.

Écrit par : L. | 06/03/2005

hummm... j'aime !

Écrit par : m&rite | 06/03/2005

hummm... et bien c'est élégant tout ça !
tu couines Quinne
comme un engin défectueux coincé dans une armoire à glace
la philosophie du geste en moins si si j'entends ça aussi
et aussi tiens tu m'y fait penser
ah défaut de taureaux nous pouvons nous satisfaire d'avoir toujours sous la main
un élevage conséquent, envahissant et toujours disponible de cervelle de porcs
merci Quinne de nous le rapeller
-fin de transmission-

Écrit par : m&rite | 07/03/2005

it's so good to be the quinne oublie jamais que la femelle du requin qui mange jamais les moules puantes, c'est moi !

Écrit par : quinne | 08/03/2005

Les commentaires sont fermés.