02/02/2005

De la lenteur à la digestion

Chez les soeurs, il y a Je, celle qui est un peu plus lente, qui dit pouvoir mâcher tranquillement ses mots, qui apprend à ne pas cracher ses maux à la face de ses morts, celle qui aime la bonne chair et déguste en sommeil le dîner des repus. Chez les soeurs, la Je se croit la plus secrète, la moins autoritaire, la plus fragile de loin et Je a pris du temps pour aspirer à la paille d'or les effluves des trois autres. Chez les soeurs, Je est la quatrième et entend encore les éclats de l'une et les paumes des autres. Chez les soeurs, Je, la petite dernière, porte depuis quelques jours le sourire affable et reposant des gens qui ne seront plus jamais seuls.

Illustration : Marggi Gerrlinks

15:15 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

télé mais aussi télaide a force de se tamponner le crâne avec des serviettes usagées, ze bitch deviennent ze télétubitch, des êtres vicvants dont le taux de suicide des neurones est anormalement élevé !

Écrit par : quinne | 02/02/2005

je est Une Autre, nous sommes adeptes du Je des miroirs...

Écrit par : Milady Renoir | 02/02/2005

Je ne supporterai pas une autre!

Écrit par : A | 02/02/2005

TSUNAMOULE 2424 pour dire STOP aux moules puantes

Écrit par : quinne | 03/02/2005

Les commentaires sont fermés.