27/01/2005

Être ou ne pas être

Nous ne sommes pas des "4 filles du Dr March", des "Drôles de Dames", des "Sissi Impératrice", des "8 ça suffit", des "Super Jaimie", des "Sailor Moon", des "Wonder Woman", des "Autant en emporte le vent", des "Femmes sous influences", des "Demoiselles de Rochefort" sous leurs "Parapluies de Cherbourg", des "Faibles Femmes", des "Madame Bovary", des "Emmanuelle", des "Femme du Boulanger", des "Péril en la demeure", des "Tatie Danielle", des "Filles perdues cheveux gras", des "Femmes au bord de la crise de nerfs", des"Les enfants du paradis", des "Femmes en bleu", des "A bout de souffle", des "2046" , et non plus des "Bienvenues dans l'âge ingrat", des têtes à "M.A.S.H.", des"M les maudites", des "Sur mes lèvres", des sur "La corde", ou des "Aristochat(te)s" et encore moins des "Fast Food, Fast Women"…

 

nous serions plutôt des "Barbarella", des "Faster Pussycat Kill Kill Kill", des "Témoins à charge", des "Guerre des Roses", des "Jamon Jamon", des "Manon des Sources", des "Jeux Interdits", des "Bonnie & Clyde", des "Thelma & Louise", des "Bagdad Café", des "Liaisons Dangereuses", des "Pixote", des "Féline", de « La grande bouffe", du "Sang chaud pour meurtre de sang froid",

des"12/3 salopes", du "Le mépris", du "Stand by me", de "l’audition",du "En chair et en os", des "Déjà mortes", des "Arrivées près de chez vous", des "J.F. cherchent appartement", des "Women on the moon", "La cuisinière, la voleuse, la femme et sa maîtresse", "Les rivières pourpres", "L'ultime souper", des "Peaux d'âne", des "mutantes de l'espace", des "Talons aiguilles", des "Enfants du désordre", des "Etés meurtriers", des "Exotica", des "Bal de casse-pieds", des "Merci la vie"... car "tant qu'il y aura des femmes"... nous serons ça!


14:26 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

le fond du blogakonne est atteint ze beach y sont arrivées ou ... y est arrivé ! le fond du sac, le dernier du dernier, le kon ki kroi tout, l'innocente du village, la trans trisomique, celle qui a force de péter par terre a le cerveau dans le derrière. tout y est ou presque ! manque juste de l'éducation.
plisssee, dites non, nee, nein, no, aux moules puantes

Écrit par : quinne | 27/01/2005

Mes chéries Voyez, voyez, nous sommes la PLAGE, c'est si comique !

Écrit par : Julie-tte | 27/01/2005

Les commentaires sont fermés.