03/01/2005

il était temps !

Voyez mes soeurs les corps qui se brisent
les serpents qui se ravalent,
les ouroboros détournés,
les rues qu'on arpente à deux fois, à trois fois...
- Pourquoi pas mille fois ?

Voyez mes soeurs comme les choses changent comme les
enfants bougent comme nous sommes infinies comme les ambiances
résolvent !
Voyez mes soeurs, j'ai le coeur en berne, - comme toujours !
Plus à force d'aimer qu'à force de compter... Pourtant derrière
on voudrait que je compte.
Dites,
Pourquoi veut-on que je compte tout le temps
les bons et les mauvais, les gentils et les méchants ?
Ca me fait honte. (et je ne suis pas clouée, pourtant.)

Voyez mes soeurs comme il semble que les avis se dispersent,
comme les oies je les écrase à coup de talons
comme les poules (j'hésite maintenant à les nommer dindes) nous font rire
Voyez mes soeurs,
COMME NOUS SOMMES BELLES.

Voyez comme je vous aime.
- je vous admire, je vous conspire, je suis dans vos petits secrets.

Bref.
Voyez mes soeurs les chemins détournés qui nous mènent partout.
Gardez la vue double, la verve haute, le coeur amoureux !
Nous sommes ensemble !

12:22 Écrit par B.I.T.C.H | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

tu es NOUS et nous Sommes TOI!
tu es la neige, nous sommes les boules et nous lançons des cailloux sur les querelles de clochers!!

Écrit par : Milady Renoir | 03/01/2005

.yeah J'ADORE LES CLOCHERS les chochottes les paillettes les trotinettes les raclettes (hein?O_o) les amourettes les miladette
bref
-_-
c'est la fete :))

Écrit par : luce | 03/01/2005

putain (pas nous) les Soeurs de La Perpétuelle Indulgence, tu vas loin!!!

Écrit par : Milady Renoir | 03/01/2005

Les commentaires sont fermés.